Session 29-30 juin 2017 – Une majorité qui assume ses ambitions, agit au quotidien et sait rassembler

La session des 29 et 30 juin a été l’occasion de faire un point sur notre action en 2016 avec le compte administratif et le rapport d’activité, et de débattre de nos politique suite aux concertations engagées depuis le début du mandat.

Une gestion saine pour une action déterminée

Le compte administratif est la photo budgétaire de l’année précédente. La photo est bonne, nous mettons en oeuvre les mesures de la mandature sans détériorer la situation financière de la Région. Un chiffre à retenir 862 millions : c’est le montant de nos dépenses d’intervention en 2016.

Nous faisons évoluer le budget 2017 avec la décision modificative votée qui est très importante par son volume en raison de la prise de compétence en matière de transports scolaires et inter-urbains.

Economie, agro-écologie, numérique, culture et formation professionnelle : adoption à l’unanimité de tous ces rapports

Nos aides économiques, touristiques et agricoles sont désormais simplifiées comme les acteurs l’avaient souhaité lors des Etats généraux de l’économie et de l’emploi. Nous renouvelons nos outils d’intervention pour les rendre plus efficaces.

Lors de l’adoption de notre stratégie numérique, nous avons rappelé que le numérique devait être un facteur d’égalité d’accès aux services publics, de liberté d’expression et d’accès à l’information. Le numérique doit aussi favoriser le vivre ensemble et respecter la confidentialité, l’intimité et la sécurité des citoyens.

La Culture est pour nous un levier de cohésion sociale, l’expression de notre identité locale et le reflet d’une attractivité. Notre stratégie culture traduit cela.

L’accès de tous à la formation est la clé de la sécurisation des parcours professionnels dans un monde qui change. C’est le sens du Contrat régional pour la formation professionnelle.

Fait assez rare pour être souligné, ces rapports ont été adoptés à l’unanimité. C’est le signe de notre volonté de rassembler sans se renier, d’affirmer nos convictions sans clivage inutile, de notre engagement pour l’intérêt général au-delà des clivages partisans.

Cette session a montré aussi que nous tenions nos engagements. Deux exemples parmi d’autres : la culture et les transports

Dans un contexte budgétaire difficile pour les collectivités locales, nous avons sanctuarisé notre budget culture comme nous nous y étions engagés durant la campagne des régionales.

Conformément aux engagements de campagne, nous mettrons en oeuvre la gratuité des transports scolaires dès la rentrée 2017. 108 000 élèves seront concernés et nous mobilisons 11,3 millions d’euros en faveur du pouvoir d’achat des familles.

L’année 2016 a été une année de grande concertation avec les états généraux de l’économie, du numérique et de la culture. L’année 2017 voit la mise en oeuvre de nos politiques suite à ces temps de co-construction et d’élaboration. Désormais, le processus de concertation devient permanent.

Nous mettons en oeuvre notre projet dans une démarche de concertation des acteurs concernés et en prenant en compte les débats de l’Assemblée régionale. Nous agissons sans sectarisme, avec une seule boussole : le respect de nos engagements.

2017-07-04 – CommuniquedepressegroupeSRD

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×